Inscrivez-vous à la newsletter pour profiter immédiatement de 5€ offerts *

5€ offerts dès 39€ d’achats pour votre 1ere commande *

  • Je profite de réductions, promotions et bons plans à ne pas rater
  • Je découvre des informations sur les rosiers et leur entretien
  • La roseraie Guillot m’informe de son actualité tout au long de l’année

Quand planter les arbustes ?

La plantation des arbustes s’effectue de début octobre et jusqu’à mi-mai. Les mois les plus favorables pour planter sont novembre et décembre, notamment en cas de sols légers ou en bonnes terres franches. Cependant attendez février-mars pour planter, en cas de terrain lourd et en altitude.

Attention : ne jamais planter vos arbustes lorsque le sol est gelé ou s’il est détrempé.

Où planter les arbustes ?

La plupart des arbustes sont peu exigeants et s’adaptent à tous les sols lorsque l’exposition est favorable. Cependant il existe quelques exceptions : les hortensias, préfèrent les expositions nord et ombragées, les sols frais non calcaires. Les arbustes de terre de bruyère nécessitent un sol acide ou un remplacement de la terre en place par de la terre de bruyère.

Les distances de plantation :

Les distances indiquées ci-dessous sont des distances moyennes qui peuvent varier en fonction de l’utilisation des arbustes (haies, massifs, groupes isolés, etc.).

  • > Arbustes de moins de 1 m : 60-80 cm
  • > Arbustes de 1 m à 1,80 m : 80-100 cm
  • > Hortensias, pivoines : 80-100 cm
  • > Arbustes de 1,80 m et plus : 120-150 cm
  • > Plantes grimpantes : 200-300 cm

Comment planter les arbustes ?

Pratiquement toutes les plantes doivent être taillées au moment de la plantation pour faciliter leur bonne reprise.

  • Les arbustes à racines nues ou grimpantes :

    Préparer le terrain en supprimant les mauvaises herbes, cailloux etc.
    Bêcher le terrain sur 40-50 cm de profondeur. Rafraîchir les racines de quelques centimètres et supprimer celles cassées. Puis tremper le système racinaire dans un pralinage (un mélange de terre et de beaucoup d’eau), ou ajouter une poignée de stimulant à mélanger à la terre. Placer la plante dans le trou de plantation en répartissant la terre entre les racines. Tasser très légèrement la terre pour former une cuvette et arroser copieusement. L’eau fera pénétrer la terre autour des racines et provoquera un tassement naturel. Ne pas enterrer trop en profondeur l’arbuste. Le collet doit être au niveau du sol. Supprimer 1/3 de la longueur des branches afin de les ramifier et de former un gobelet.

  • Les arbustes en conteneurs :

    Faire tremper la motte avec le conteneur. Ouvrir un trou de 3 fois le diamètre du conteneur et de 40-50 cm de profondeur
    Disposer au fond du trou du fumier ou de l’engrais puis recouvrir avec du terreau ou de la bonne terre. Retirer la motte du conteneur.
    Placer l’arbuste sans trop l’enterrer, combler et tasser au pied.
    Arroser copieusement. Retailler les branches d’une dizaine de centimètres excepté les hortensias et plantes de terre de bruyère.

Les plantes grimpantes :

Se reporter à la plantation des rosiers. Pour les clématites, protéger la base du pied du soleil par une tuile ou de petits arbustes.

Planter des arbustes en pot

Prévoir un contenant d'au moins 50cm de profondeur et de côté, avec des trous pour le drainage. Pour la terre, renseignez-vous sur les spécificités de la variété choisie, mais généralement vous pourrez opter pour un mélange moitié terre végétale de jardin et moitié terreau plantation de bonne qualité.

Il faut veiller à respecter leurs préférences en termes d’exposition (soleil ou mi-ombre) et de substrat (sol normal, terre dite de bruyère, etc.). Associer, dans de grands bacs, des arbustes à feuillage persistant, décoratifs toute l’année, et des arbustes caducs à fleurs, à feuillage ou à écorce ornementale, pour avoir un décor attrayant tout au long de la saison.