Inscrivez-vous à la newsletter pour profiter immédiatement de 5€ offerts *

5€ offerts dès 39€ d’achats pour votre 1ere commande *

  • Je profite de réductions, promotions et bons plans à ne pas rater
  • Je découvre des informations sur les rosiers et leur entretien
  • La roseraie Guillot m’informe de son actualité tout au long de l’année

Période de plantation :

Rosiers à racines nues : du 15 octobre au 15 avril
Rosiers en conteneur : toute l’année hors canicule et gel.
NB : Si vous replantez des rosiers à un endroit où il y en a déjà eu, changer la terre sur 60 cm en tous sens. (Le rosier libère des toxines qui empoisonnent le suivant)

Exposition:

Le rosier se plante généralement au soleil mais certaines variétés supportent la mi-ombre (3 à 4h / jour)

Préparation :

1. Préparer avant la plantation le trou sur 50 cm de profondeur. Un terrain souple et aéré favorise l’enracinement et la pousse.
2. Déposer un peu de fumier ou d’engrais adapté et recouvrir de terre pour éviter le contact direct avec les racines.
3. Tremper les racines dans une barbotine (mélange de terre avec beaucoup d’eau) pour favoriser la reprise.
4. Placer le rosier dans le trou et étaler les racines sans les recourber. Planter le rosier, le point de greffe au-dessus du niveau du sol. Tasser la terre et arroser copieusement (10 litres par plante).
5. En cas de grand froid, butter le rosier au 2/3 avec de la terre pour le protéger du gel et mettre un paillis de type feuilles mortes (à supprimer au printemps)
NB : Planter les rosiers grimpants à 10cm de leur support et les lianes à 40 cm.

Traitement :

Il faut traiter les rosiers suffisamment tôt et avant qu’ils ne soient malades au moyen de produits appropriés à chaque maladie (soufre). Il est conseillé de traiter dès le début de la végétation en avril ou mai selon la région, 2 fois à 15 jours d’intervalle.
Ensuite, une fois par mois suffit. Le produit doit être pulvérisé sur l’ensemble de la plante, sachant que la plante est plus sensible au printemps et à l’automne.
La pulvérisation s’effectue sur les feuilles de bas en haut sans oublier le dessous, là où la maladie arrive en priorité. On peut rajouter un mouillant (savon noir liquide) qui permet au produit d’être mieux dispersé et de bien coller aux feuilles en cas de pluie.

Entretien :

Les rosiers sont des plantes demandant relativement peu d’entretien si on leur apporte un tant soit peu d’attention. La condition : bien les nourrir et cela chaque année.
1. Enrichir la terre au moment de la plantation.
2. Au printemps, faites un apport d’engrais complet augmenté de magnésie dont les rosiers sont très gourmands ainsi que des oligo-éléments. Cet engrais sera incorporé au sol par un léger griffage du sol.
3. À l’automne, il est recommandé de leur mettre en surface une couche de fumier bien décomposé. Cette couche protégera vos rosiers du froid, leur apportera des éléments vitaux, ameublira votre sol et leur donnera santé et vigueur pour toute la saison suivante.