Aucun gabarit trouvé pour le module blocknewsletter

ROSIERS DE CHINE ET DU BENGALE

Venus de Chine, les hybrides de Rosa chinensis sont arrivés en Europe assez rapidement par le commerce passant par l’Asie centrale. Mais ce n’est qu’à la fin du XVIIIème que ces variétés de rosiers anciens sont devenues populaires. C’est par la botanique et les herbiers de Linné que l’on se mit à aimer les rosiers de Chine et du Bengale. Rares, ...

Venus de Chine, les hybrides de Rosa chinensis sont arrivés en Europe assez rapidement par le commerce passant par l’Asie centrale. Mais ce n’est qu’à la fin du XVIIIème que ces variétés de rosiers anciens sont devenues populaires. C’est par la botanique et les herbiers de Linné que l’on se mit à aimer les rosiers de Chine et du Bengale. Rares, de contrées lointaines, ces rosiers suscitèrent l’interêt dans le monde de la rose et de la sélection. Joséphine de Beauharnais, amoureuse des roses, contribua grandement à cet essor européen pour la reine des fleurs. L’un des tout premiers à arriver en Europe est le célèbre « Old Blush ».

Venant de loin ces rosiers moins rustiques craignent d’avantage le froid. Il est ainsi bon de bien les protéger et notamment au niveau du point de greffe avec un entretien hivernal. Ils sont particulièrement appréciés pour leur floraison abondante et bien remontante voire continue, et leurs roses délicates.

Plus