Aucun gabarit trouvé pour le module blocknewsletter

ROSIERS NOISETTE ET ROSIERS THE

L’histoire des rosiers Noisette débute avec le croisement d’une rose musquée (Rosa moschata) avec le pollen d’une rose de Bengale (Rosa chinensis var. semperflorens). Cet hybride vient du jardinier d’origine française vivant aux Amériques du nom de Philippe Noisette. Cette nouvelle variété qu’il adresse en 1814 à son frère Louis installé à Paris...

L’histoire des rosiers Noisette débute avec le croisement d’une rose musquée (Rosa moschata) avec le pollen d’une rose de Bengale (Rosa chinensis var. semperflorens). Cet hybride vient du jardinier d’origine française vivant aux Amériques du nom de Philippe Noisette. Cette nouvelle variété qu’il adresse en 1814 à son frère Louis installé à Paris, obtient un grand succès et donne bien vite naissance à la grande famille des « Noisette ». Les plus célèbres étant « Félicité et Pérpetue », « Blush Noisette », ou encore « Mme Alfred Carrière ».

Les rosiers Thé, proviennent directement de Chine. Leur découverte vient d’Abraham Hume avec l’importation en Europe de la première rose jaune ! Les plus connus : « Mme Falcot » , « Mme Bérard », ou encore « Gloire de Dijon » et « Sombreuil ».

Alors que les Noisette sont presque tous au port souples et sarmenteux, les rosiers Thé sont plutôt buissonnants ou grimpants.

Plus
23 articles trouvés